Retour au blog

Qu’est-ce qu’un standard téléphonique virtuel ? Définition et évolution

Aymeric | 5 février 2020

TOP
Les standards téléphoniques virtuels ont la côte ! Simples, économiques, accessibles sans aucune connaissance technique, il s'agit vraiment de l'outil télécom qui s’est le plus déployé au sein des petites et moyennes entreprises ces dernières années.
Si vous effectuez des recherches sur les solutions proposées par les opérateurs, vous pourriez néanmoins être un peu perdu face à l’abondance des offres proposées et pourrez vous poser des questions sur leur utilisation concrète : qu’est-un standard téléphonique virtuel ? Et à quoi ça sert ?

Qu’est-ce qu’un standard téléphonique virtuel exactement ?


Lorsque l'on parle de téléphonie d'entreprise, on en vient très rapidement à la notion de standard téléphonique, qui est l'outil qui va permettre à la téléphonie d'entreprise de fonctionner.
Le standard téléphonique permet, en effet, de relier les lignes individuelles des collaborateurs de l'entreprise entre elles, mais surtout d’assurer la connexion de ces lignes avec le réseau téléphonique externe.
Il permet, de plus, de mettre en place un accueil vocal et de répartir les appels entrants sur les lignes individuelles des collaborateurs. Sans standard téléphonie, il n’y a pas de véritable téléphonie d'entreprise !
Si vous faites des recherches pour équiper votre entreprise, vous tomberez très certainement sur la notion de « standard téléphonique virtuel » ou des variantes tels que « standard téléphonique cloud », « standard téléphonique Centrex », ou encore « standard téléphonique hébergé ».
Quel que soit le terme utilisé, l’implication technique est la même : il s’agit d’un standard téléphonique d’entreprise ou le matériel est réduit au strict minimum. Il n’y a pas de serveur téléphonique spécifique installé en interne dans l’entreprise.
Historiquement dépendant de matériel « hardware » l'installation d'un standard téléphonique au sein d'une entreprise s'est peu à peu « virtualisé », c'est à dire que l'on est passé d'une installation physique, à un déploiement virtuel : sans serveur, sans câble, et même maintenant sans postes téléphonique ou combinés.

Aujourd'hui, lorsque l'on parle de standard téléphonique virtuel, on parle simplement de toute la téléphonie d'entreprise qui ne requiert ni serveur, ni postes dédiés et qui utilise soit les ordinateurs, soit les mobiles (en mode BYOD) des collaborateurs.


Des standards virtuels de plus en plus…virtuels


Dans les années 90, avec l’avènement de la VOIP, on parlait de standard virtuel pour toutes les solutions de type Centrex, sans serveur, mais avec des postes IP installées au sein des entreprises.
Aujourd’hui, la notion de standard téléphonique virtuel correspond plus à des offres de téléphonie 100% dématérialisées, c’est-à-dire à un standard téléphonique sans installation d’un serveur et sans besoin de postes dédiés.

etapes de virtualisation telephonie entreprise


Les postes téléphoniques de bureau sont remplacés par les mobiles des employés, avec des applications dédiées pour gérer leurs appels professionnels, ou par des « dialer » disponibles depuis des interfaces d’appels web. Contrairement au bon vieux « softphones » ces interfaces sont disponibles depuis n’importe quel ordinateur, sans installation de clients lourds, ou même de plugins, grâce à la technologie WebRTC

Le WebRTC, la dernière brique technologique pour un standard 100% virtuel


Le gros boom actuelle des offres de téléphonie 100% cloud, se base sur la technologie WebRTC, c’est-à-dire la possibilité d’appeler et de recevoir des appels en ouvrant une simple page web, sans aucune installation. Mise au point par Google et Mozilla, le WebRTC a permis le développement de solutions de téléphonie cloud complètement nomades et dématérialisées (comme le sont, par ailleurs, la gestion des mails) et a donné un nouvel élan à la téléphonie d’entreprise, avec l’apparition d’offres plus accessibles et correspondant mieux aux besoins des entreprises aujourd’hui.

Des standards téléphoniques de plus en plus simples à gérer


Grâce au WebRTC, de nouveaux éditeurs de solutions de téléphonie ont vu le jour ces derniers années avec une approche de la téléphonie très logicielle. Ces éditeurs se définissent avant tout comme des éditeurs de solutions Saas, de la même manière que la plupart des outils de gestion des entreprises (CRM, logiciels de comptabilité, de paie, de ressources humaines…).
L’idée sous-jacente de ces éditeurs est de simplifier la plus possible les outils de gestion au sein des entreprises. On simplifie l’édition de fiches de paie, on simplifie la comptabilité, on simplifie les recrutements … et maintenant on simplifie aussi la téléphonie.
Les nouveaux standard téléphoniques virtuels sont donc avant tout des interfaces bien pensées, ergonomiques et simples, ou l’utilisateur peut à peu près tout faire en termes de configuration et de gestion au quotidien de son standard.

Configuration d’un standard virtuel : tout ce qu’un utilisateur peut faire


Lorsqu’un entrepreneur ou un responsable de service acquiert une solution de téléphonie virtuelle, il a accès à un dashboard ou il a va pouvoir rapidement configurer son standard :

- Ajouter et supprimer des licences utilisateurs
- Choisir ses numéros de téléphones
- Créer l’accueil vocal de son entreprise ou de son service
- Distribuer les appels et établir les règles de transfert
- Suivre en direct les appels
- Obtenir des statistiques avancées
- Synchroniser ses appels à ses outils internes.

Exemple d'interface de gestion d'un standard téléphonique virtuel:

gestion configuration standard virtuel


En conclusion, lorsque l’on parle de standard téléphonique virtuel aujourd’hui, on parle de plus en plus de standard téléphonique dématérialisé, c’est-à-dire d’une téléphonie d’entreprise qui ne nécessite pas d’installer des postes dédiés. Cette nouvelle manière de gérer les appels, depuis des apps web et mobile, permet de déployer des fonctionnalités avancées de téléphonie, voir même de véritables solutions de centre d’appels virtuels, au sein de n’importe quelle entreprise, quel que soient leurs tailles.